Infolettre
Arrosage
Environnement

Arrosage

La Stratégie québécoise d’économie d’eau potable 2019-2025 du gouvernement du Québec est présentement en vigueur et sollicite la collaboration des municipalités afin de diminuer la quantité d’eau consommée. 

C’est pourquoi, la Ville souhaite mieux outiller et sensibiliser la population à ce sujet afin de diminuer la quantité d’eau consommée par les ménages lorrains.

Selon les données de 2022, un(e) citoyen(ne) de Lorraine consommait en moyenne 273 litres d’eau par jour, soit bien au-delà des 220 litres par jour, objectif que vise la municipalité.      

NOUVELLE RÉGLEMENTATION

En fonction du numéro civique et du type de système d’arrosage, une nouvelle grille horaire est en vigueur du 1er mai ou 1er octobre :

  • Arrosage automatique de 3 h à 6 h : Systèmes de gicleurs ou d’arrosage automatique, y compris tout système souterrain relié au réseau de distribution;
  • Arrosage mécanique de 20 h à 23 h : Arrosoirs, tuyaux percés et tout autre système souterrain relié au réseau de distribution, sans automatisation;
  • Remplissage des piscines et des spas : tous les jours entre 21 h et 6 h.

 

Au Québec, en moyenne de 65 à 100 % des besoins en eau d’un aménagement mature sont comblés par les précipitations naturelles.

Pelouse

  • Quantité d’eau recommandée : Les pelouses établies n’ont généralement pas besoin de plus de 2,5 cm (1 po) d’eau par semaine. Les graminées* ont la capacité de se placer en dormance par temps sec.
  • Variétés résistantes à la sécheresse : Privilégiez les nombreuses variétés de gazon et couvre-sols résistants à la sécheresse qui sont disponibles sur le marché (fétuques, trèfle, thym, lotier).
  • Période et méthode d’arrosage : Évitez d’arroser avant juillet pour prévenir ainsi la dépendance à l’arrosage pendant les grandes chaleurs. Préférez un arrosage profond et peu fréquent. Évitez d’arroser par temps venteux et lors de sécheresses de moins de 4 à 6 semaines.
  • Herbicyclage : Pratiquez l’herbicyclage pour conserver l’humidité et les nutriments dans le sol.
  • Pluviomètres : Installez des pluviomètres pour mesurer la quantité d’eau et ainsi éviter un arrosage excessif.

Vivaces et arbustes

  • Conditions d’arrosage : Si le sol est frais et humide dans les premiers 15 à 30 cm pour les vivaces et 30 à 90 cm pour les arbustes, l’arrosage n’est pas nécessaire. Arrosez uniquement lors de sécheresses prolongées ou si les plantes montrent des signes de stress (feuilles jaunes, chute de feuilles, etc.).

Plantes potagères

  • Adaptation de l’arrosage : Adaptez la fréquence d’arrosage en fonction des besoins spécifiques en eau de chaque plante pour éviter le gaspillage. Par exemple, les tomates, les céleris, les concombres, etc., ont besoin de beaucoup d’eau, tandis que les fraises, l’edamame, etc., préfèrent des arrosages moins fréquents.
  • Végétaux cultivés en contenant : Une sélection soigneuse de végétaux adaptés à la culture en contenant, combinée à une diversité de plantes (légumes, herbes, fleurs) dans un même pot, permet de bénéficier des avantages de l’association végétale et de réduire les besoins en eau. Chaque plante puise l’eau dont elle a besoin. Optez pour des contenants dotés d’une réserve d’eau qui recueillent et redistribuent l’eau de pluie près des racines pendant les périodes sèches.

Arbres feuillus et conifères

Après deux ou trois ans, les plantes établies peuvent généralement se contenter des eaux de pluie pour leurs besoins en eau. L’irrigation supplémentaire n’est nécessaire que pendant les périodes prolongées de sécheresse ou en cas de signes de stress (feuilles flétries, brûlures ou brunissement des veines foliaires*).

À l’exception de la pelouse, l’arrosage devrait toujours être fait près du sol, en evitant de mouiller le feuillage, particulièrement si celui-ci n’a pas le temps de sécher avant la nuit. En plus de réduire l’évaporation, cela permet de diminuer les risques de maladies.

Une grande partie de l’eau servant à l’arrosage des végétaux extérieurs, incluant la pelouse n’est pas absorbée. Celle-ci se perd en ruissellement, par évaporation ou bien dans le sol en raison d’une application trop directe ou en trop grande quantité par rapport aux besoins réels.

Arrosage futée

Avant d’arroser, tenez compte des précipitations reçues et de celles prévues.


Racines

Pour un gazon robuste, évitez d’arroser, cela favorisera le développement des racines. En période sèche, arrosez moins souvent et plus en profondeur pour encourager les racines à s’ancrer solidement. Trop d’eau peut les affaiblir et les rendre vulnérables aux maladies et aux ravageurs.


Plantes annuelles

Les plantes annuelles (le lin, le coquelicot, etc.) ont besoin d’une irrigation plus fréquente en raison de leur système racinaire peu développé. Cependant, elles ne sont pas les choix les plus efficaces pour économiser l’eau. Il est conseillé de modérer la quantité d’annuelles pour une meilleure gestion de l’eau potable. 

Type de sol

En ajoutant de la matière organique au sol, comme le compost, vous améliorez sa structure et sa capacité de rétention d’eau, essentiel pour une gestion efficace de l’humidité.

Soleil

Choisissez les plantes adaptées à l’exposition du site (soleil, ombre, mi-ombre) simplifie l’entretien en réduisant le stress des plantes et en facilitant la gestion de l’arrosage. Les besoins en lumière sont généralement spécifiés sur les étiquettes des plantes lors de l’achat.

Vent

Optez pour des plantes résistantes à la sécheresse sur les sites exposées au vent. Pour de vastes espaces, envisagez des brise-vents naturels comme les arbres et les arbustes pour réduire la consommation d’eau des plantations.

Drainage

Placez les plantes qui nécessitent beaucoup d’eau (plantes carnivores, lierre, etc.) dans les zones où l’eau s’accumule naturellement, tandis que les espèces adaptées aux conditions sèche (lavande, marguerite, etc.) sont mieux dans des zones bien drainées ou moins exposées à la pluie. Le type de sol peut aussi influencer le drainage* : plus il est riche en matière organique ou en argile, plus il retient l’eau, tandis qu’un sol sableux ou pierreux s’assèchera plus rapidement.

Zone de rusticité

Privilégiez la plantation d’arbustes et de vivaces à votre zone de rusticité*, en autant que leur tolérance soit égale ou supérieure à la zone de votre région.

Comment peut-on s’assurer que le sol saura s’adapter en toutes circonstances? 

  • Évitez les massifs surélevés* qui s’assèchent vite, sauf pour des plantes résistantes à la sécheresse.
  • Regroupez les plantes selon leurs besoins en eau et adaptez l’irrigation en conséquence.
  • Préférez les plantations en groupes qui pourront se protéger mutuellement du vent et du soleil.
  • Réduisez les zones de sol nu en utilisant des espèces couvre-sol (plantes qui forment un tapis végétal)
  • Sous les arbres, choisissez des plantes tolérantes à l’ombre et à la sécheresse pour économiser l’eau (lavande, olivier de Bohème, etc.).
  • Plantez des arbres et des arbustes pour créer de l’ombre et protéger contre le dessèchement.

Compost

Intégrez de la matière organique (compost) dans le sol régulièrement pour retenir les nutriments et l’eau, améliorer l’aération et le drainage* selon le type de sol. Les sols sableux profiteront d’une meilleure rétention d’eau, tandis que les sols argileux bénéficieront d’un drainage accru.

Mycorhizes

L’ajout de mycorhizes* favorise une meilleure exploration racinaire, augmentant ainsi l’absorption des minéraux et de l’eau.

Étendre une couche de paillis (paillis de bois raméal fragmenté, paillettes de chanvre ou de lin, etc.) sur le sol, vous permettra de:

  • Prévenir l’évaporation et le ruissellement;
  • Augmenter l’humidité et tempérer le sol;
  • Protéger le sol de l’érosion et réduire les besoins en arrosage;
  • Empêcher la germination des mauvaises herbes;
  • Protéger le sol contre les variations de température ;
  • Contrôler la compaction du sol, améliorant l’absorption de l’eau.

 

Appliquez-le sur un sol déjà humide pour faciliter l’absorbation.

Autour des arbres et des arbustes : 10 à 15 cm de paillis en évitant le tronc

 Vivaces, annuelles et potager : 7 à 10 cm de paillis.

Quelle est la raison de la modification du règlement concernant l’usage de l’eau potable? 

D’Ici 2025, toutes les municipalités devront réduire de 20% la quantité d’eau distribué par personne.  Cette obligation est inscrite dans le cadre de la Stratégie québécoise d’économie d’eau potable 2019-2025, une initiative du gouvernement du Québec, en partenariat avec les municipalités.  La Ville de Lorraine a donc étudié différentes possibilités qui lui permettront d’atteindre ces objectifs et une nouvelle réglementation s’imposait. Cette mesure améliorera le bilan d’utilisation de l’eau potable à Lorraine.

 


Quelles sont les heures permises pour l’arrosage?

Pour connaitre les heures permises pour l’arrosage de votre pelouse, vos plates-bandes,  vos potagers ou vos arbustes, rendez-vous en haut de la page.


Quelle est la réglementation applicable lorsque les gicleurs arrosent simultanément les plates-bandes et le gazon?

La restriction d’arrosage du gazon à une journée par semaine doit être respectée.  Si nécessaire, les potagers, les boîtes à fleurs, les jardinières et les plates-bandes peuvent être arrosés manuellement (tuyau d’arrosage ou arrosoir).

 


Est-ce que je peux arroser une nouvelle pelouse ou un nouvel aménagement?

Le certificat d’autorisation temporaire pour l’arrosage des nouvelles pelouses ensemencées ou tourbées est disponible en ligne. Cliquez ici pour remplir une demande.

 


Si ma pelouse est jaune, est-elle morte?

La pelouse n’est pas morte, elle est simplement en période de dormance. Il s’agit d’un mécanisme de protection du gazon lorsque les conditions ne sont pas favorables à sa croissance. La pelouse peut survivre de 4 à 6 semaines en dormance et reprendra sa croissance naturellement lorsque les conditions météorologiques redeviendront adéquates.  Le gazon est plus résistant aux sécheresses lorsqu’il est maintenu à une hauteur minimale de 8 centimètres.  Il est important de ne pas piétiner un gazon en dormance. 

 


Est-ce que je peux arroser lorsqu’un avis d’interdiction d’arrosage est émis?

Non, lorsqu’un avis d’interdiction d’arrosage est émis, il est interdit d’arroser à l’aide de l’eau de l’aqueduc municipal. Cela permet entre autres d’assurer la distribution d’eau en cas d’incendie.

 


Quelles sont les heures permises pour remplir les piscines et les spas?

Le remplissage des piscines et des spas est permis tous les jours entre 21 h et 6 h.


Quelles sont les amendes pour le non-respect de la réglementation sur l’arrosage?

Le non-respect du règlement est passible, pour une première infraction, d’une amende de 250$, plus les frais d’administration de la cour municipale.


Quelle est la consommation d’eau potable au Québec?

Le Québec consomme 28% plus d’eau que la moyenne du Canada et 55% plus d’eau que l’Ontario. La consommation résidentielle estimée à Lorraine en 2022 était de 273 litres par personne par jour. L’objectif visé est de 220 litres par jour.

 


Est-ce que la ville offre des subventions pour l’achat d’un baril de récupération d’eau de pluie?

Deux barils par adresse sont éligibles à la subvention, pour une remise totale potentielle de 100$ (une fois par adresse, sauf si changement de propriétaire).

Mycorhizes

Le mycorhizes est une alliance champignon-plante qui stimule la croissance et le développement de vos racines. C’est un réseau de filaments qui se relie aux racines des végétaux pour accéder à des nutriments qui seraient habituellement inaccessibles au système racinaires. 

Zone de rusticité

La zone de rusticité est une zone géographique où une plante d’une catégorie spécifique peut survivre dans des températures hivernales très froides. 

Drainage

Le drainage est l’ensemble des techniques et systèmes mis en place pour évacuer l’excès d’eau du sol. 

Herbicyclage

L’herbicyclage consiste à laisser les résidus d’herbes que forme la tondeuse sur la pelouse. Elle pourra alors récupérer les nutriments et les recycler. 

Veines foliaires

Les veines foliaires sont les nervures (ligne) sur une feuille ou une plante.

Massif surélevé

Un massif surélevé est un jardin basé en hauteur.

Graminées

Les graminées sont les plantes qui forment des épis comme le blé, les céréales ou encore le fétuque.