Infolettre
Nouvelles
Nouvelles

Nouvelles

9 Mai 2018
Affaissement de terrain sur la rue Charny : état de la situation

La Ville de Lorraine souhaite faire le point sur le glissement de terrain survenu hier, derrière les propriétés situées au 38 et 40, rue de Charny. Une partie boisée de ces lots s’est affaissée dans le ruisseau Dominique-Juteau, une douzaine de mètres plus bas.

Le Service de sécurité incendie est arrivé sur les lieux quelques minutes après l’appel logé au 911 par un citoyen. L’équipe dépêchée sur place a immédiatement sécurisé, puis inspecté la zone touchée ainsi que les terrains adjacents au glissement.


Les propriétaires du secteur ont été rencontrés par les pompiers et les représentants de la Ville qui se sont montrés rassurants compte tenu des événements.

La Sécurité civile était sur place tôt mercredi matin pour constater l’état de la situation et faire rapport au ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification dans les transports. Des experts du ministère émettront dans les meilleurs délais, des recommandations quant aux interventions à apporter.

Par mesure préventive, les pompiers effectueront des observations à plusieurs reprises au cours des prochains jours. Selon les responsables de la Sécurité civile, la seule résidence concernée est à bonne distance de la zone de glissement, elle n’a donc pas fait l’objet d’une procédure d’évacuation. Le lot adjacent est vacant et boisé. Par mesure préventive, un périmètre de sécurité a été établi sur ces deux propriétés.  

Le maire Jean Comtois s’est rendu sur place pour constater l’état du terrain et rassurer les citoyens présents. « Les résidents qui habitent en bordure du talus sont visiblement inquiets de la situation, mais je tiens à les rassurer : nous suivons la situation de près. Nous travaillerons de concert avec les autorités provinciales pour assurer leur sécurité. Nous attendons le rapport des experts du ministère pour connaître les interventions à apporter. Depuis 2013, la Ville multiplie les actions pour prévenir ce type d’incidents, notamment en sensibilisant les citoyens aux bonnes pratiques à adopter en bordure des ravins et des cours d’eau. Nous ferons tout ce qu’il est possible de faire pour assurer la sécurité de nos citoyens » d’ajouter le maire.

Rappelons que la profondeur du ravin, la nature des sols, la présence d’un cours d’eau et les interventions faites par les propriétaires résidant en bordure des ravins peuvent avoir une incidence sur les mouvements de sol.